CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE HAUTE-GARONNE

1, rue Matabiau - 31000 TOULOUSE

Tél : 05 62 73 73 62 / Fax : 05 62 73 73 68

www.caue31.org

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Google+ - White Circle

Visite 03 / Montesquieu-Volvestre

Construction d'une école  avec gymnase   
en entrée de ville.

> Maître d’ouvrage :
Mairie de Montesquieu Volvestre

> Maîtres d’oeuvre :
L. Calestroupat et V. Lannelongue (architectes)
> Type de travaux :
Construction neuve
> Surface de plancher :
école 1500 m2 /

gymnase : 1250 m2
> Coût des travaux : 
école : 2 575 280 € H.T.
gymnase : 1 014 548 € H.T.

1/8

Une partie des textes contenus dans cette partie est issue de la fiche de présentation de l'opération réalisée par le CAUE31.

Télécharger l'intégralité de cette ressource en cliquant sur l'icône ci-contre.

1/ Les grandes lignes du projet

À l'instar de nombreuses villes de l'agglomération toulousaine de deuxième couronne, Montesquieu-Volvestre est confrontée à partir du début des

années 2000 à une nette augmentation des effectifs scolaires. Elle se trouve dans l'obligation d'agrandir ses capacités d'accueil. L'ancienne école élémentaire, située dans le centre de la bastide, ne pouvant pas s'étendre sur site, il est envisagé de construire un bâtiment neuf sur une autre zone urbaine.

 

Le programme est original puisqu'il comprend des locaux scolaires (dix classes

avec un service restauration) ainsi qu'un gymnase accessible à différents

publics : basket, tennis, volley...

-----------

Cliquer et zoomer

sur la carte Google

pour situer le projet

avec précision.
 

2/ L'origine du projet

En 2005, la commune avait confié au CAUE une mission de réflexion sur l'avenir des équipements scolaires : celle-ci avait validé l'impossibilité d'agrandir l'ancienne école élémentaire située dans la bastide. 

Trois ans plus tard, en 2008, toujours à la demande de la commune, le CAUE a évalué l'utilisation de quatre terrains situés sur la commune avec, pour chacun d'entre eux, un projet architectural de principe proposant différentes options.

 

C'est finalement le terrain situé à l'entrée nord-ouest de la commune, dans le quartier en devenir de Bonzoumet, qui a été retenu pour sa capacité à conforter l'attractivité d'une nouvelle polarité urbaine en phase avec le développement communal.

 

D'un point de vue fonctionnel, c'est un projet combinant école (avec restaurant) et gymnase qui a été choisi.

-----------

 Henri DEJEAN, maire-adjoint de Montesquieu-Volvestre, rappelle la genèse au long cour du projet, durant laquelle le CAUE a joué un rôle primordial.

 

Entendu lors de la visite
Le choix du lieu... "Ce choix d’implantation a permis de désenclaver le quartier et de retravailler l’entrée de ville…" 

-  Henri DEJEAN / Maire-adjoint de Montesquieu-Volvestre

3/ Les grandes caractéristiques du projet

Une école et un gymnase... qui communiquent

Le groupe scolaire est composé de deux entités qui communiquent entre elles : le gymnase et l'école.

Les deux bâtiments sont nettement distincts par leurs volumes : le gymnase

"boîte sobre" est couvert en toiture terrasse et l'école, d'architecture plus familière,

est couverte par un toit de tuiles à double pente. La brique de parement

assure le lien entre les deux : elle est utilisée en bandeau entre étages à l'école et sur les murs en partie basse du gymnase.

Les deux bâtiments sont imbriqués l'un dans l'autre au rez-de-chaussée.

C'est au niveau de leur jonction qu'est situé le porche d'entrée de l'école.

L'école se développe sur deux niveaux. En partie supérieure, se trouvent les dix salles de classe, la BCD et la salle d'informatique. Un ascenseur et deux escaliers tel une faille de lumière, desservent l'étage.

Le rez-de-chaussée est, quant à lui, dévolu aux activités plus diverses : accueil, bureaux, infirmerie, ateliers, salle d'activité, ALAE, restauration... et lien avec le gymnase.

Une conception bioclimatique

Le terrain est excentré mais bénéficie au sud d'une large ouverture sur la

nature : champs, alignements d'arbres le long de la rivière l'Arize. L'accès du

terrain par le nord est aussi un atout pour l'implantation des bâtiments.

L'orientation de l'école, nord/sud a été pensée de manière à ne pas faire subir aux classes l'inconfort du soleil rasant le matin et l'après-midi.

La façade sud est protégée des surchauffes du soleil d'été par un large débord de toiture.

La cour et le préau sont à l'abri des vents du nord-ouest apportant froid et pluie. Les bâtiments sont très compacts.

-----------

Lucien CALESTROUPAT, architecte du projet, accompagné par Henri DEJEAN, présente les grandes lignes directrice du projet.

Entendu lors de la visite
L'étage qui fait la différence ! (...) Parmi les propositions, un seul projet comprenait un étage. C'était celui de monsieur CALESTROUPAT. Cela nous a paru intéressant dans la mesure où on occupait moins d'espace, cela permettait de faire des économies de chauffage et cela offrait une forme plus compacte et donc plus fonctionnelle pour les usagers."

-  Henri DEJEAN / Maire-adjoint de Montesquieu-Volvestre

Procédés constructifs et choix énergétiques

Hormis la forme de la charpente qui a permis la construction d'une véritable nef au centre du bâtiment, la réalisation technique n'a rien de véritablement innovante.

 

Le bâtiment de l'école est réalisé en maçonnerie béton : poteaux poutres, plancher béton... L'étage est conçu en mur rideau.

 

Le bâtiment est isolé par l'intérieur.

 

Le chauffage, qui a constitué un long débat en amont, est assuré par deux chaudières à gaz propane à haut rendement. Les menuiseries sont en alu double vitrage.

-----------

L'architecte revient sur les principaux principes constructifs  et énergétiques du projet.

Entendu lors de la visite
Un éclairage zénithal en partie centrale (...) Telle une nef, il offre une lumière naturelle généreuse qui anime les vastes circulations du bâtiment.

- Lucien CALESTROUPAT / Architecte