CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE HAUTE-GARONNE

1, rue Matabiau - 31000 TOULOUSE

Tél : 05 62 73 73 62 / Fax : 05 62 73 73 68

www.caue31.org

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle

Visite 01 / Saint-Jean (Haute-Garonne)

Les granges :

un équipement

multi-programmes fédérateur de recomposition urbaine.

> Maître d’ouvrage :
Ville de Saint-Jean (31)

> Maîtres d’oeuvre :

> Christophe BALAS et 

Philippe PETTENATI (agence

Projet 310 - architecte mandataire)

> Pierre ROCA D'HUYTEZA

(atelier  D’une Ville à l’autre -  urbanisme et paysage)

> Sophie BALAS (artiste plasticienne - habillage graphique)

> Type de travaux :

Construction neuve

> Surface  aménagée :
Surface de plancher : 1450 m2

Surface extérieure aménagée :

8650 m2
> Coût des travaux : 
3 500 000 € HT

Une partie des textes contenus dans cette partie est issue de la fiche de présentation de l'opération réalisée par le CAUE31.

Télécharger l'intégralité de cette ressource en cliquant sur l'icône ci-contre.

1/ Le contexte et les enjeux de l'opération

Commune péri-urbaine de la Métropole toulousaine, traversée par une départementale bruyante, la commune de Saint-Jean est organisée de manière disparate et ne possède pas vraiment d'espace public majeur.

CARTE DE SITUATION

----------------------------

Déplacez-vous sur la carte Google

pour situer la commune de Pibrac.

 

C'est dans la perspective d'améliorer cet état de fait que la municipalité a engagé un projet visant à requalifier une parcelle historique de centre bourg sur la base d'un programme riche et diversifié comprenant : une bibliothèque, une ludothèque, un foyer des anciens et une maison des jeunes.

L'ambition affichée de ce projet est de prouver que la création d’espaces

bornés, dédiés à chaque public, et de plus en plus isolés n’est pas une réponse

urbaine satisfaisante.

 

À contrario, l'aménagement de bâtiments et d'espaces publics en centre-bourg, ouverts, dans lesquels toutes les générations peuvent se retrouver, s'avère payant pour tous : ville et habitants.

vue-aerienne-saintjean-web.png

LES GRANGES

VUES DU CIEL

-------------------------

Afin de mieux comprendre la géographie des Granges, UTILISEZ  CETTE CARTE INTERACTIVE. 

En CLIQUANT SUR LES NUMÉROS, vous pourrez visualiser (avec des photos) les différents lieux qui composent cet espace.

"Ce projet est né d'une triple volonté : moderniser des équipements publics [...] ; ériger un lieu socio-culturel où des publics de tout âge pourraient se croiser, se rencontrer et vivre ensemble [...] ; poser la première pierre du coeur de vivre à recomposer.M-D. VEZIAN

VIDÉO 1

----------

Après une petite introduction de Ghislaine CABESSUT (directrice du CAUE31), Marie-Dominique VEZIAN (maire de Saint-Jean) fait une brève présentation du projet : son contexte, ses enjeux et ses objectifs.

(Durée : 3'27)

2/ Les grands principes du projet

Le projet souhaité par la municipalité reposait sur deux grandes dimensions.

La première dimension est urbaine : il s'agissait de redonner de la

profondeur à un coeur de ville qui, à l'image de la commune dans son ensemble, était marqué par un manque criant de structuration urbaine et, par ricochet, par l'absence d'espaces de centralité de qualité. 

Ces carences étant les conséquences d'un "urbanisme champignon" longtemps dominé par un étalement pavillonnaire désorganisé ; renforcées par la présence d'une route départementale, dont le trafic intense crée une barrière physique très forte au sein du tissu urbain.

C'est finalement l'analyse du parcellaire municipal originel qui apportera des éléments structurants à l'équipe de maîtrise d'oeuvre. C'est ainsi que le projet urbain et architectural sera guidé par la réouverture d'un axe Nord-Sud traversant, comparable au parcellaire agricole ancien.

"Finalement, c'est très simple l'urbanisme, il suffit d'aller retrouver le parcellaire agricole, de retrouver la trame originelle du tissu urbain ! "

P. ROCA D'HUYTEZA

VIDÉO 2

----------

Le parcellaire ancien a constitué la base structurante du projet urbain. C'est ce qu'explique 

Pierre ROCA D'HUYTEZA

(urbaniste du projet). 

(Durée : 3'08)

C'est une autre histoire de lien qui constitue le ferment de la seconde dimension structurante du projet : particulièrement attaché au lien intergénérationnel et plus largement aux liens sociaux, la maîtrise d'ouvrage a proposé une programmation très diversifiée où les différentes catégories d'usagers cohabitent dans des espaces multifonctionnels.

VIDÉO 3

----------

Pierre ROCA D'HUYTEZA

(urbaniste du projet) revient sur le deuxième grand objectif du projet : proposer des espaces multifonctionnels utilisables par  différentes catégories d'usagers

(Durée : 1'40)

3/ Le parti pris architectural

Contrairement aux anciens bâtiments détruits, afin de retrouver la continuité parcellaire orginelle et ainsi redonner de la mobilité aux usagers, le programme bâti se retrouve décomposé en deux ailes distinctes légèrement décalées mais reliées entre elles par une passerelle suspendue.

 

Ce choix fort libère une allée visuelle et piétonne et crée une forte perméabilité dans les usages entre les équipements du Nord et du Sud.

Capture d’écran 2019-12-13 à 10.56.17.pn
1
2

Parking

Place

L'aile la plus importante (1) accueille la salle polyvalente des aînés au rez-de-chaussée ainsi que les locaux techniques et, à l'étage la bibliothèque-médiathèque accessible depuis le parvis par un grand emmarchement.

La seconde aile (2), plus étroite et en léger recul, accueille au rez-de-chaussée les espaces jeunesse et à l’étage la ludothèque et la salle du conte. Bibliothèque, médiathèque, ludothèque et salle du conte constituent une seule entité, reliées par une passerelle très légère et transparente, faisant en outre office d’accueil, à l’interface de ces différentes fonctions.

Le bâti défini ainsi des espaces spécifiques aux usages variés, dont la vocation

inter-générationnelle est affirmée afin d'inciter les habitants de tous âges à

utiliser les espaces mis à leur disposition : espace arboré pouvant servir de

terrasse pour de futurs commerces, lieu pour le jeu de boules, terrain de basket pour les ados et coin d'arbre à conte pour les plus petits.

RD

Place Mitterrand

Mairie

Les granges

Compte tenu du dénivelé du terrain depuis la route départementale jusqu'à

la rue Rimbaud (environ 2 m), divers dispositifs ont été mis en place pour

permettre de valoriser cette différence. Ainsi entre les bâtiments, ce dénivelé

prend la forme d'un gradinage propice à la mise en oeuvre d'activités culturelles (représentations musicales, théâtrales, voire cinéma en plein air).

"Couper le bâtiment en deux n'était pas évident. On a essayé de voir comment on pouvait regrouper les choses. [...] Il y avait une idée importante qui était que dès lors qu'on le coupait en deux, qu'on l'ouvrait et qu'on faisait un espace qui se traverse [...] on voulait un bâtiment qui n'avait ni d'avant ni d'arrière. " C. BALAS 

VIDÉO 4

----------

Christophe BALAS

(architecte) et Pierre ROCA D'HUYTEZA (urbaniste) vous font la visite. Ils rappellent  les grands principes d'aménagement et de mise en oeuvre du projet.

(Durée : 4'17)

4/ Fonctionnement de l'équipement

Les Granges est un espace destiné à concentrer dans un seul et même lieu, diverses équipements et/ou de structures (médiathèque, ludothèque, MJC, association personnes âgées...), jusqu'ici dispersés aux quatre coins de la commune. 

Si la "centralisation" a été urbaine et usagère, elle a également été administrative. En effet, le regroupement physique a précipité un regroupement et surtout une réorganisation fonctionnelle : il s'est agi de faire coopérer, de manière cohérente et coordonnée, plusieurs acteurs qui manquaient de culture de travail commune (des services municipaux, des associations, des structures privées).

VIDÉO 5

----------

Marie-Laure DÉJEAN (Directrice générale adjointe Éducation et animation de la vie culturelle et locale) évoque les différents objectifs et actions visés par la nouvelle organisation de fonctionnement des Granges. 

(Durée : 5'24)