CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE HAUTE-GARONNE

1, rue Matabiau - 31000 TOULOUSE

Tél : 05 62 73 73 62 / Fax : 05 62 73 73 68

www.caue31.org

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Google+ - White Circle

Visite 03 / Bérat

École maternelle

La clef des champs

> Maître d’ouvrage :
Ville de Bérat

> Maîtres d’oeuvre :
Archéa architectes, architecte mandataire + Bet Girus
> Type de travaux :
construction neuve (2010)
> Surface de plancher :
1305 m2
> Coût des travaux : 
1 865 206 € H.T.

Une partie des textes contenus dans cette partie est issue de la fiche de présentation de l'opération réalisée par le CAUE31.

Télécharger l'intégralité de cette ressource en cliquant sur l'icône ci-contre.

1/ La genèse (politique et technique) du projet

Au milieu des années 2000, la commune de Bérat a mené une réflexion sur la création d’un complexe scolaire implanté à proximité d'un ensemble sportif au Sud du centre bourg. Il s'agissait d'amorcer l'extension de l'urbanisation dans ce secteur spécifique.


Initié en 2009 par la construction de la crèche et d'un parking mutualisé, le projet s'est poursuivi par l'édification de l'école maternelle en 2010. La réalisation des deux équipements par la même équipe d'architectes assure à l'ensemble une homogénéité architecturale. Les deux entités cohabitent pour composer un lieu polyvalent à l'échelle de l'enfant.

La réalisation du projet a été très rapide (à peine 10 mois pour la crèche), notamment grâce à la mise en place en amont d'une commission extra municipale réunissant l'ensemble des acteurs futurs usagers et/ou gestionnaires des équipements.

-----------

Cliquer et zoomer

sur la carte Google

pour situer le projet

avec précision.
 

-----------

Le maire et l'architecte reviennent sur la "petite histoire" du projet.
 

Entendu lors de la visite
Conception pédagogique. En tant qu'utilisateur (cette école) est parfaite parce qu'elle a été conçue à partir de notre pratique pédagogique. (...)"

- Fabien DELGA / Directeur école

-
00:00 / 00:00

2/ Les grandes caractéristiques du projet

L'école accueille six classes, soit cent quarante trois élèves, et deux salles sont dédiées au centre de loisirs (CLAE). Les classes sont groupées par deux et disposent d'un atelier commun. On compte également deux dortoirs, un réfectoire, une salle de motricité, une salle réunissant postes d'informatique et bibliothèque, et différents espaces dédiés au personnel. La cour extérieure s'ouvre sur une zone verte arborée.

Si l’école, dans sa configuration de base, est classée en cinquième catégorie, en raison d'un effectif inférieur à deux cents enfants, les architectes ont proposé au Maître de l’Ouvrage d’intégrer toutes les contraintes de la quatrième catégorie dès aujourd’hui. Ainsi, toutes les pièces de l’école sont dimensionnées sur huit classes, évitant ainsi d’être obligé de faire des travaux modificatifs sur l’existant le jour d'une éventuelle extension.


L'aspect général
Le projet s’est développé avec la volonté de concevoir un lieu protecteur et sécurisant, offrant des ambiances variées.

 

Positionnés symétriquement de part et d’autre du patio, l’auvent d’entrée et le préau créent une transparence entre l’espace public et la cour de récréation tout en préservant la vie interne de l’école. L'accès à l’école maternelle se fait par l'intermédiaire du parvis commun à la crèche.

L’entrée, soulignée par le auvent logé en creux dans la façade, permet l’attente des parents à l’abri de la pluie et des vents, notamment les vents violents de Sud-Est (Vent d’Autan).
Le patio, végétalisé et arboré dans son centre, peut tout à la fois servir d’espace de récréation lorsque les conditions climatiques sont défavorables mais également de lieu d’accueil et de surveillance pour les temps passés au CLAE.

-----------

Paul-Marie BLANC pointe les grandes caractéristiques de l'école ... notamment sa modularité.

Entendu lors de la visite
Toile qui résiste au vent. Une question par rapport à la toile (du patio) : problèmes phoniques, vent, pluie... ça va !? "

- Un visiteur

-
00:00 / 00:00

Une approche résolument durable

Les concepteurs ont utilisé des matériaux naturels performants : l'enveloppe réalisée en ossature bois confère au bâtiment une très bonne isolation thermique. L'utilisation d'un matériau non traité, tel que le douglas en bardage, présente l'avantage de limiter significativement l'entretien.

 

Globalement, l'objectif est d’être 15 % en-deçà de la Réglementation Thermique 2005. Les six salles de classes sont ainsi orientées plein Sud et s'ouvrent largement sur les espaces extérieurs végétalisés. Elles bénéficient d'une clarté maximale tout en étant protégées par de larges « étagères à lumière » qui permettent à la fois d’empêcher l’ensoleillement direct et de réfléchir les rayons solaires au plafond des salles. Ce dispositif permet d’obtenir une bonne luminosité en fond de classe, limitant ainsi l’éclairage artificiel. Les ateliers attenant profitent d'ouvertures zénithales protégées des surchauffes estivales par des brise-soleil.

Des équipements techniques performants viennent compléter ces dispositifs : la ventilation double flux et la géothermie par sondes verticales profondes, la récupération des eaux de pluie pour l’arrosage et les panneaux solaires pour la production d’eau chaude. On note enfin que la cour est entourée d’espaces verts contribuant à protéger le bâtiment des vents dominants.

Entendu lors de la visite
Géothermie. On est allés un peu plus loin dans la logique environnementale par rapport à la crèche : on a aussi reproduit le chauffage par géothermie. Cela donne entière satisfaction aux utilisateurs ; à la fois dans des éléments de confort - on chauffe mais on peut aussi rafraîchir - et on a aussi des niveaux de consommation qui sont extrêmement réduits. (...)"

- François ARCANGELI / Architecte

-
00:00 / 00:00

Patio intérieur avec accès sur les différentes parties de l'école.